• RESPECT 1
  • HUMILITE 1
  • SOLIDARITE 3
  • ABNEGATION 1
  • PLAISIR 1

L' UJS se relance à la maison

Après la défaite du côté de la Chataigneraie Futsal (4-2), l’UJS retrouvait son gymnase et son public face à Beaucaire. L’occasion de se relancer après un début de championnat difficile ou l’équipe se rapprochait dangereusement de la zone de relégation. Retour sur la rencontre.

Dès le début de la rencontre, l’UJS met la main sur le ballon. C’est Younes Ahssen qui lance les premières mèches avec 2 frappes que le gardien adverse se charge de détourner. Les rouges et noirs sont maitres de la rencontre ils dominent alors que Beaucaire évolue rapidement en contre. C’est très logiquement que Farid Moftaqir ouvre la marque pour Toulouse par une frappe puissante à la 9e minute (1-0). Les joueurs de Morenin continuent de mettre la pression sur Beaucaire mais ni Ibra ni Lorenzo n’arrivent à tromper le portier adverse. Le ballon circule bien entre tous les joueurs. Il faudra attendre un exploit individuel de Younes à la 13e minute : il se joue de 2 défenseurs et déclenche une frappe pied gauche qui touche le poteau et rentre avec l’aide du gardien (2-0). L’UJS aura de nouvelles opportunités de creuser l’écart, mais le gardien de Beaucaire est encore là pour maintenir son équipe dans la rencontre.

A 3 minutes de la fin de la première période, Beaucaire met la pression en usant de la vitesse de ses joueurs pour se créer des situations dangereuses. Sur une percée côté gauche, l’ailier délivre un centre fort qu’un coéquipier se charge de détourner, mais sa frappe heurte le poteau. Quelques secondes plus tard, ils obtiennent un coup franc côté droit. La combinaison concoctée par les visiteurs fonctionne à merveille et sur une frappe croisée, Julien ne peut rien faire (2-1). Un retour qui fait mal à l’UJS juste avant la mi-temps.

Une entame déterminante
Le match bascule dès la reprise. Suite à un écran d’Abderrahman côté gauche, Younes enroule une frappe lucarne opposée imparable pour le portier de Beaucaire (3-1). L’UJS démarre sur les chapeaux de roue et continue sur la lancée de la première période. 6 minutes plus tard, c’est Abderrahim qui profite d’un service parfait d’Orlando pour aggraver la marque (4-1). Beaucaire tente toujours d’exister par des contre, mais Julien est vigilant. Et c’est à nouveau les rouges et noirs qui vont faire siège dans le camp beaucairois. L’animation offensive de l’UJS est parfaite, mais là aussi le gardien maintient le suspense. À 8 minutes du terme, l’entraineur de Beaucaire décide de passer en powerplay pour revenir au tableau d’affichage. Pourtant, ce powerplay va avoir l’effet inverse. En effet, ils peinent à trouver la faille dans la défense toulousaine. Après un arrêt de Julien, ce dernier dégage au pied directement dans les buts adverses (5-1). Un but exceptionnel, conséquence directe du powerplay, qui permet à notre équipe de mettre définitivement un terme aux espoirs Beaucairois.

Le powerplay va jouer une nouvelle fois des tours à Beaucaire puisque Younes suite à une récupération au milieu de terrain envoie une frappe millimétrée dans le but vide (6-1). En fin de partie, Beaucaire inscrira 2 buts anecdotiques, mais qui compteront sûrement pour le goal-average en fin de saison.
Beaucaire n’a jamais été en mesure d’inquiéter Toulouse dans cette rencontre, les contres ont fait du mal aux rouges et noirs sans jamais les faire craquer. La victoire fait du bien à notre équipe qui se rassure avant de se déplacer chez le leader Montpellier Méditerranée. Une partie aboutie même si l’UJS aurait pu se mettre à l’abri plus tôt dans la partie, nous retiendrons la victoire du collectif qui a su faire plaisir au public présent pour la rencontre.

logo

Toulouse // 11 Rue Paul Lambert

CONTINUEZ A NOUS SUIVRE!
Restez connectés.