• RESPECT 1
  • HUMILITE 1
  • SOLIDARITE 3
  • ABNEGATION 1
  • PLAISIR 1

Jet, Set et Match

Après sa victoire in extremis à Mérignac la semaine passée, notre équipe retrouvait son public et son gymnase pour accueillir Paris Saint-Ouen, 4e au classement. Retour sur la rencontre qui a vu l’UJS s’imposer devant un public formidable et venu en nombre.

Le début de la rencontre est assez équilibré. Paris tient le ballon et se crée quelques situations dangereuses. Les Parisiens trouvent même le poteau dès la deuxième minute, mais Olivier est vigilant dans les buts. L’ouverture viendra finalement sur une erreur du gardien parisien qui relance directement au centre du terrain. Outhman récupère le ballon, avance vers le but et déclenche une frappe puissante du gauche. Elle est déviée par un défenseur adverse qui met à défaut son gardien (1-0). L’UJS prend alors le contrôle de la partie et les Parisiens se mettent trop souvent à la faute. Orlando va se créer plusieurs occasions, mais le gardien du PSO puis un manque de justesse ne lui permettra pas d’aggraver la marque. C’est finalement sur un très bon travail d’Outhman coté droit que les rouges et noirs vont doubler la mise par Ibra (2-0).
L’UJS est toujours dominateur dans la partie, mais Paris repart à l’attaque et manque de réduire la marque suite à un beau mouvement collectif. Il faudra un sauvetage in extremis de 3 joueurs toulousains sur la ligne pour empêcher Paris de revenir dans la partie. Pire même puisque les Parisiens vont écoper d’un carton rouge à la 18e minute suite à un coup de coude sur Ibra. Furieux contre l’arbitre, les Parisiens crient au scandale et sortent complètement du match. L’UJS en profite et sur une frappe d’Ibra détourné par le gardien, Orlando a bien suivi et conclut à bout portant (3-0). A la pause, notre équipe maîtrise son sujet et dispose de 3 buts d’avance.

Au retour des vestiaires, les Parisiens ne seront guère plus convaincants. L’UJS gère son avance et a les clés du jeu dans la partie. Paris n’évolue plus qu’en contre. Déjà très bon en première période, Outhman va enflammer un gymnase déjà chaud avec un enchaînement parfait accompagné d’un petit pont sur le défenseur et d’une frappe parfaite pour tromper une nouvelle fois le gardien parisien impuissant (4-0). Puis c’est au tour d’Abderrahman d’y aller de son geste technique pour tromper le gardien quelques minutes plus tard (5-0). Paris est KO, inerte et ne peut que constater la supériorité de son adverse sur cette rencontre. Et pour terminer la fête au Gymnase Lafaourette, Lorenzo inscrira son premier but avec l’UJS en suivant opportunément le jet franc tenté par Youness, le Guyanais fait preuve de sans froid et d'adresse pour mettre le ballon au fond des filets (6-0).

Une après-midi parfaite pour les joueurs de l’UJS, les dirigeants et les supporters qui n’ont cessé d’encourager l’équipe. Les sourires étaient de mise après la partie et c’est tout ce qu’il faudra retenir de cette belle après-midi.

logo

Toulouse // 11 Rue Paul Lambert

CONTINUEZ A NOUS SUIVRE!
Restez connectés.