• RESPECT 1
  • HUMILITE 1
  • SOLIDARITE 3
  • ABNEGATION 1
  • PLAISIR 1

L’interview décalée … avec Towfik Badr-Bassem

Joueur, dirigeant, entraîneur, Directeur Sportif, Towfik a tout connu avec l’UJS depuis de nombreuses années. Désormais entraîneur de l’équipe Réserve, il se plait à mettre des coups de reins verbaux maintenant qu’il ne les met plus sur le terrain. Il se prête au jeu des questions décalées et personne n’est oublié ...

As tu un surnom à l’UJS ?
Je n’en ai pas qu’un seul, mais ils sont tous lié à mon histoire à l’UJS.
Mon président m’appelle « Capitaine » ... quand il n’est pas énervé après moi (rires). Hicham m’appelle « Titou », sinon la plupart m’appelle « Towf ».
Et depuis récemment c’est Coach !

Les 3 dernières musiques que tu as écoutées ?

Je n’écoute pas trop la musique en fait, je suis plus branché documentaire (sur Youtube) et émissions de radio sportive et plus particulièrement RMC. Au travail j’ai mon petit rituel, à partir de 16h je mets mon casque et j’écoute RMC Sport.

Ton film préféré ?

IP Man. Je suis fasciné par les films d’arts martiaux...surement à cause de Bruce Lee...et d’Orlando Pereyra !

La voiture de tes rêves ?

La voiture d’Anne Binet Cuadra ... (rires)
Elle n’existe pas mais je fais passer un message : celui qui peut créer une voiture qui fait dormir les enfants, qui peut se faufiler entre les voiture comme les motos lors des embouteillages, qui n’a pas d’entretien à faire et qui consomme rien je suis client !!

Allez un peu de sport ...

Ton plus beau but avec l’UJS ?

Le plus beau je ne sais pas, mais un but important. C’était à l’époque où la FFF avait créé le championnat National. 7 ou 8 poules de 6 équipes. Seuls les 3 premiers pouvaient prétendre à jouer le championnat de France l’année suivante.
Dans notre poule il y avait Nice et on les recevait à l’époque au gymnase Alban Minville et le match était serré. Ce jour-là je me rappelle être au duel avec un joueur de Nice devant notre surface de réparation. Je lui chipe le ballon, je traverse tout le terrain avec une série de dribble (un peu comme Pogba maintenant) qui me ramène devant leur dernier défenseur. Je le crochète (lui aussi) et je décroche une belle frappe que le gardien regarde rentrer au fond du but...1-0 pour nous mais je me rappelle de l’explosion de joie de mes coéquipiers, des dirigeants et des supporters, c’était la folie car le match été très serré.

Celui que tu rêves de marquer ?

Le même qu’Hicham a mis au match aller contre Albi...les présents savent ! Honnêtement j’espère que son but sera récompensé au prix Puskas 2016 sinon je ne comprends plus rien au futsal.
J’aurais juste aimé le mettre en finale de Coupe du Monde avec l’UJS et qu’il reste 3 secondes de jeu. Chouki met une louche après avoir mis un petit pont à l’arbitre puis d’une magnifique demi-volée du gauche je crucifie le gardien international espagnol d’un missile en pleine lucarne opposée. L’arbitre siffle sur ce geste la fin du match et l’UJS est champion du monde.

La meilleure équipe que tu as rencontrée ?

Sans hésiter CANNE LA BOCCA. A l’époque ils étaient déjà en avance tactiquement sur toutes les autres équipes et pour ne pas faire les choses à moitié ils avaient des joueurs de très grandes qualités. Ils pouvaient faire autant de changement qu’ils voulaient celui qui rentrait été encore meilleur que celui qui sortait. Quand je jouais contre eux je me disais « tiens un nouveau joueur...alors quel tour de magie va-t-il me sortir celui la »! Ils étaient impressionnant individuellement et collectivement. D’ailleurs y’en avait un qui s’appelait Aladin ... lui il avait un nom de dessin animé mais quand il jouait, les cotes qu’il te cassait été réelle (rires).

Ton plus grand souvenir à l’UJS ?

En 8 ans y’en a pas qu’un !

Lors de mon premier match avec l’UJS, je me souviens que j’avais une grosse pression car je ne connaissais pas grand monde et je voulais absolument bien faire. A cette époque je me souviens que les entraineurs étaient Ahmed M’Chaar et Aziz Bouita (qui sont des frères maintenant). Eux ne m’avaient jamais vu joué et même vu il me semble. Et dans le vestiaire alors que je me concentrais à fond, les coachs ont pris la parole pour le speach d’avant match. J’ai ressenti au fond de moi tellement de sincérité de respect et d’amour envers le club que ça m’a fait monter la pression encore plus. Dès que le match a commencé je les voyais vivre le match comme je n’avais jamais vu. Quand tu vois ça tu te dis : « je n’ai pas le droit de les décevoir » du coup au lieu de te donner à 100% tu te donnes à 150%. L’UJS n’avait aucune richesse économiquement parlant mais grâce à tous ces membres du club j’étais toujours heureux quand j’étais avec eux. A la fin de chaque match il me tardait le match ou entrainement d’après.
Et je ne parle même pas des rencontrent humaines que j’ai eu la chance de faire à l’UJS !

Ton sportif préféré ?

Nassem Ahmed le boxeur...il te fait croire qu’il boxe mais en fait c’est un magicien. Dommage qu’il ne soit pas de ma génération sinon j’aurais vu tous ces combats en vrai.

Ton club préféré ?

L’UJS évidemment !!

Et à l’UJS ...
Dis-moi qui est :

Le plus technique : Ahmed Chouki et Mamar mais ça ne se voit pas au 1er coup d’œil. Ca peut me poser des problèmes ce genre de question ...(rires)

Le plus mauvais à FIFA : c’est quoi FIFA ?

Le plus fair-play : Alexandre Novais ! Le type est droit comme un poteau. Par moment quand il voit que l’arbitre s’est trompé il simule un mauvais contrôle pour rendre le ballon à l’adversaire...un grand monsieur notre ALEX !

Le plus rapide : Richard sans hésitation ! il va tellement vite que tu n’as pas vu qu’il a bougé. J’ai eu beaucoup de mal à le voir au début mais maintenant j’ai l’habitude.

Le plus mauvais joueur : Sans hésitation le cousin à Kader Achit. Alors plus mauvais que ça tu meurs. Il n’a toujours pas assimilé les basiques ! Après l’UJS fait beaucoup de social donc on essaye de l’intégrer au mieux !

Le plus gros frappeur : En tout cas ce n’est pas Soufiane A. ça c’est sur...et encore moins Mounir B. Leurs passes sont plus puissantes que leurs frappes à ces 2 joueurs.

Le moins à l’heure : attends laisse-moi 2 sec pour faire semblant de réfléchir... OUTMAN ! Mais je pense que ça va changer maintenant qu’il est marié je pense qu’il y aura du changement.

Le plus mal habillé : Non là je ne peux pas, ça dépend des gouts...par exemple Hicham aime les jeans des années 60 et les casquettes des années 2040...ce sont ses gouts !!! Non honnêtement je ne peux pas répondre à cette question.

Le plus chambreur : Alors sans donner leur nom, Kader ACHIT est un bon client, OUTMAN pas mal aussi, Soufiane AIT MERIM (alias le hadj) n’est pas en reste. Mais la palme c’est Aziz BOUITA, il cache bien son jeu.
Apres le plus marrant reste quand même HICHAM CHRITA, là c’est du lourd.

logo

Toulouse // 11 Rue Paul Lambert

CONTINUEZ A NOUS SUIVRE!
Restez connectés.