• RESPECT 1
  • HUMILITE 1
  • SOLIDARITE 3
  • ABNEGATION 1
  • PLAISIR 1

L’interview décalée … avec Anne Binet

Elle est la dirigeante de l’ombre, celle qui gére l’aspect sportif du club. Tantôt communicante tantôt supportrice lorsqu’elle est dans la tribune, elle se mue également en adjointe de Morenin les jours de matchs. Elle nous livre ici ses plus beaux souvenirs à l’UJS mais n’oublie pas de sortir le sécateur pour chambrer les joueurs et dirigeants du club.

As-tu un surnom à l’UJS ?

Il n’y a qu’Ahmed qui se moque de moi en m’appelant Nanou. C’est comme ça que m’appelle ma famille et ma mère lui parle de moi en disant Nanou, donc forcément, il en rigole encore (rires). Ah si, il y en a un autre, « sorcière », mais celui-là est bien trouvé !

Les 3 dernières musiques que tu as écoutées ?

O Toulouse, de Nougaro.
En Rouge et Noir, de Jeanne Mas
Hala Madrid, de Jose Merce

Non plus sérieusement, de Lobo a Cordero de El Barrio, Demonios de Estopa, Buscando el Sol de El Pescao.

Ton film préféré ?

Écrire pour exister

On parle souvent de ta voiture à l’UJS, racontes nous ce qu’elle a de si particulier ? C’est vraiment la voiture de tes rêves ?

Voiture américaine, voiture de gitan, voiture GTA, le corbillard, elle a eu pleins de surnoms... En fait c’est juste qu’elle est très basse, très longue, et que le coffre et les sièges arrières étaient remplis d’affaire de l’UJS. Mais c’est bon j’ai changé de voiture, et d’ailleurs je vends l’ancienne, elle a un très bon moteur donc si les fans sont preneurs.... La Anne mobile est sur le marché. Il faut juste refaire le contrôle technique.

Allez un peu de sport ...

Ton plus beau but avec l’UJS ?

Ce n’est peut-être pas le plus beau esthétiquement, mais celui de Abdel contre Clénay, le 4-3 au Petit Palais des Sports. C’était un match très difficile, on venait d’enchainer 4 défaites consécutives, le mental n’était pas évident. On revient 3-3 et Outman décide de se prendre pour Superman, on prend un carton rouge à 3 minutes de la fin. On tient à 3 joueurs et alors qu’il reste une minute, Abdel suit bien un corner repoussé par le gardien. On explose tous, Ahmed Mchaar fait tomber sa chaise, Orlando fait un saut de 3mètres, Julien un petit tour sur soi-même, Fatima et Ahmed s’explosent les mains contre les barrières, Bamba et Outman courent de partout alors qu’ils sont suspendus (rires). Ça faisait tellement longtemps qu’on avait pas marqué un but de victoire que personne ne savait comment le célébrer, ce but là il nous fait vraiment du bien et relance la saison. Chaque année on le répète, mais c’est que lorsqu’on a cet esprit d’équipe et de guerriers qu’on joue à notre niveau.

Celui que tu rêves de voir se marquer ?

Peu importe comment il est, et de la façon dont ça va se produire, mais je suis pressé de voir le but qui nous emmènera un jour en D1, ce jour-là, la Faourette va chavirer. Et honnêtement, j’espère que ça sera Soufiane qui le marquera, comme un symbole. Oui il y a un message subliminal : reste capitaine !

La meilleure équipe que tu as rencontrée ?

Footzik est l’équipe la plus complète que j’ai vu, ils sont intenses, physique, bons gardiens, bons derrière et bons devant. Ça fait deux ans que je les trouve très forts. Montpellier Méditerranée au complet, quand les Belges viennent, c’est aussi une très bonne équipe avec des joueurs individuellement très bons. En D2 je pense que sur ces trois dernières années il s’agit des deux meilleures équipes qu’on a jouées.

Ton plus grand souvenir à l’UJS ?

Quand on commence une aventure humaine et sportive, tout se remplit de souvenirs. Mais je si je dois choisir, je dirai le déplacement à Beaucaire cette saison. Les joueurs ne s’y attendaient pas, certains avaient leurs femmes, leurs enfants ou leurs parents dans le bus. Le bus était rempli à bloc, je connais peu d’équipe qui peuvent faire ça, en D2, en jouant le maintien et avec un déplacement de 8h. Beaucoup de femmes, d’enfants, de mamans, des familles entières sont venus. Tout le monde chantait c’était magique. En plus je suis expulsée après le 1-1, je me retrouve en tribunes c’était le feu, Youness marque le 1-2, Orlando le 1-3 et Soufiane le 1-4, le public explose en même temps que les joueurs la communion tous ensemble c’était vraiment magnifique. Je crois que pendant une semaine on était tous encore dans le bus.

Ton sportif préféré ?
L’esprit de Soufiane, le talent de Ibra, l’instinct de buteur de Youness, la hargne d’Orlando, la fougue de Bamba, la défense de Abdel, la jeunesse de Zakaria et Lorenzo, le caractère de Outman et Abdel, je peux continuer comme ça, mais mon sportif préféré c’est l’UJS Toulouse et les valeurs qu’elle véhicule. Dans les sports d’équipes, personne ne doit ressortir. Le logo qui est devant restera toujours plus important que le nom porté derrière.

Ton club préféré ?

Au futsal UJS Toulouse, bien sûr. Au football à onze le Real Madrid, c’est familial.

Et à l’UJS ...
Dis-moi qui est :

Le plus technique : Ibra, Youness, un peu tous.
Le plus mauvais à FIFA : Lorenzo, le pauvre, mais il progresse, comme au tennis...
Le plus fair-play : Lorenzo malgré lui, c’est le seul joueur que je connais qui sourit tout le temps quand il joue. Il est content.
Le plus rapide : Orlando, je lui dis quand tu es sur un terrain tu deviens Hulk, il se transforme. C’est un mélange de rapidité et puissance. Ça peut même faire peur. La fameuse bête...
Le plus mauvais joueur : Olivier et Julien, c’est les plus gros râleurs. J’espère qu’Antoine ne prendra pas ça d’eux...
Le plus gros frappeur : Bamba, il a cassé les buts donc bon...
Le moins à l’heure : Outman, je me demande s’il sait que la saison a commencé...
Le plus mal habillé : Youness quand il oublie le survêt UJS
Le plus chambreur : Ils le sont tous alors je vais dire celui qui me chambre le plus, Orlando.

logo

Toulouse // 11 Rue Paul Lambert

CONTINUEZ A NOUS SUIVRE!
Restez connectés.